10.08.17

Michel Bouquet et Richard Widmark, même vision de l'acteur

Bouquet et Widmark semblent différents pourtant ils pensent la même chose sur leur métier.

A l’heure où vient de disparaître Claude Rich et Jeanne Moreau, il est bon de lire un livre d’entretiens avec Michel Bouquet, l’un de nos derniers géants de la scène. Que sont nos grands acteurs devenus ? Il nous reste Marielle, Rochefort, Claude Brasseur, Michel Piccoli, Robert Hirsch et Jean-Louis Trintignant; je parle des grands, en dehors de Delon et Belmondo. Depardieu est trop jeune par rapport à la génération de Bouquet qui n’est pas le père de Caroline du même nom. Bouquet au théâtre, on ne voit que lui dès qu’il est sur scène. Il capte toute l’attention. Une démarche quasi mécanique. Une voix qui est toujours à la limite de la démence. Il fait peur. On le croit sans personnalité mais il a une vraie “folie". Il fait partie des acteurs que l’on imagine lisse comme Pierre Dux mais ils ne le sont pas du tout. Dans les films de Claude Chabrol, Bouquet nous glace le sang.
«L’acteur doit être plus fort que la mise en scène» confie Michel Bouquet à Gabriel Dufay. On aurait pu penser le contraire, tant le comédien s’inscrit bien dans toutes les mises en scène. Cependant sa présence, son charisme endiablé est plus fort que le décor et les directives de mise en scène. On le sent seul contre tout et tous. Bouquet a toujours joué de manière terrifiante, au théâtre comme au cinéma où il joué pour Grémillon et Chabrol. Il a commencé à être acteur à une époque où la France en comptait 300. Aujourd’hui combien sont-ils ? Allez-y vous retrouver là-dedans. Jadis seuls les comédiens étaient comédiens. Bouquet fait entrer les personnages en lui et non pas le contraire. Il excelle dans Thomas Bernhard, Beckett et Ionesco. Sa remarque «l’acteur doit être plus fort que la mise en scène» renvoie au fabuleux Richard Widmark qui a déclaré : «On m’interroge sur le travail des metteurs en scène, ce que je peux vous dire c’est qu’il faudrait que je cosigne tous les films de ceux qui m’ont fait travaillé car c’est moi qui est construit tous mes personnages !» Sacré Widmark ! Grand Monsieur. Son regard, inoubliable.

Servir, la vocation de l’acteur, Entretiens Michel Bouquet et Gabriel Dufay. Les Belles Lettres, 230 p., 17,50 €

09.08.17

Permalien 06:37:37, Catégories: GRANDE DAME, PAAVO NURMI & ALAIN MIMOUN  

Betty Cuthbert (1938-2017) est l'unique sprinteuse médaille d'or sur 100, 200 et 400 m

Elle régnait sur ses distances fétiches. Voici pour ne parler que des J.O. son palmarès olympiques:

Jeux olympiques 1956, Melbourne
Médaille d’or 100 m
Médaille d’or 200 m
Médaille d’or 4 × 100 m

Jeux olympiques 1964, Tokyo
Médaille d’or sur 400 m

A 18 ans, l’Australienne Betty Cuthbert remporta trois titres olympiques sur le sprint. Elle fut la jeune Reine des J.O. de Melbourne, sans doute les plus beaux jeux, ceux d’avant la tornade médiatique qui mis fin à la grandeur du sport amateur dépendant des sponsors et du pouvoir télé.
Aux Jeux olympiques 1960, blessée, elle fut éliminée en série du 100 m. Ces jeux romains furent ceux de l’Américaine Wilma Rudolph qui fit le même triplé qu’elle: 100 m, 200 m et 4 × 100 m.
Déçue, Cuthbert annonça sa retraite avant de revenir sur sa décision car elle n’avait que 22 ans.
En 1964, elle s’aligne sur la 3e distance du sprint et remporte le 400 m !
Personne au monde, avant elle et après elle n’a réussi a remporté tous les sprints: 100, 200 et 400 m. Personne cela veut dire pas un seul homme, pas une seule femme, à part elle.
La très grande championne est morte après des années de lutte contre la sclérose en plaques qui l’a clouée sur un fauteuil roulant depuis des décennies.

[Post dédié à Pierre-Ambroise Bosse, champion du monde 2017 du 800 m]

08.08.17

Permalien 06:01:04, Catégories: PARIS SERA TOUJOURS PARIS  

Emery sur un siège éjectacle depuis que le PSG a engagé le "plus grand joeur du monde":

Comment va se passer la cohabitation entre l’Espagnol Unai Emery et le clan brésilien ? Les images festives de l’arrivée de Neymar sont d’habitude réservées au soir de victoire.
On dit que les grands entraîneurs doivent savoir gérer les grands joueurs.
D’évidence, Neymar est plus un fêtard qu’un moine du football comme Juninho.
Quand on oublie le football, celui-ci se venge aussitôt.
Faire la fête sans cesse est incompatible avec le haut niveau.
CR7 n’a rien à craindre de Neymar.
Plusieurs possibilités:
1/ Neymar s’intègre bien et les joueurs jouent le haut du tableau sans problème
2/ Neymar se demande où il est tombé et le clan des brésiliens prend le pouvoir se moquant complétement du coach
3/ De gros problèmes de susceptibilité pourrissent le vestiaire et c’est la zizanie entre les Brésiliens et le reste de l’équipe
4/ Neymar ne s’impose pas et Verratti, Cavani et les autres demandent une grosse revalorisation des salaires
5/ Neymar s’impose, et les autres stars devenues starlettes ne jouent plus qu’à 50 %
Emery n’a plus droit à la moindre erreur puisqu’il a “le meilleur joueur au monde", selon son président.

[Post dédié à Christian Millau, Hussard, critique gastronomique, chroniqueur littéraire et mémorialiste]

07.08.17

Permalien 06:19:44, Catégories: ANTI-FOOTBALL  

Coup de pub : "Neymar" sur la Tour Eiffel comme "Citroën"

Quand la France a remporté la Coupe du Monde 1998, le visage de Zidane a été projeté sur l’Arc de triomphe par Adidas.
Ce fut une grosse opération de communication mais disons qu’on l’admettait.
La France avait remporté le plus grand trophée. Un triomphe qui méritait l’Arc. Cela avait une dimension festive justifie.
Par contre, voir le nom de Neymar, début août 2017 sur la Tour Eiffel n’est qu’une opération de com. sans rien qui la justifie. Neymar n’a rien gagné avec le PSG. Il n’y a même pas disputé un match. Cette kermesse est écœurante. Des compatriotes résistants sont morts pour la Libération de Paris dont la Tour est le plus haut symbole de Liberté.
Neymar n’aurait jamais dû voir son nom sur le monument.
Neymar rime avec Qatar. Cela renvoie a des images d’occupation de sinistre mémoire qui débuta par l’effroyable visite matinale par l’un des plus grands sanguinaires de l’Histoire.
Le nom de Neymar - otage bien rémunéré des publicistes- renvoie à celui de Citroën. De fait, le 4 juillet 1925, la tour Eiffel mis sur sa ferraille le nom du constructeur automobile qui faisait sa promotion tapageuse.

06.08.17

Permalien 20:57:17, Catégories: LE GYM E BASTA, GRAND MONSIEUR  

Wesley Sneijder est le nouvel Aiglon de l'OGCNice

Nice a de nouveau un “fils” de Johan Cruyff dans son effectif.

NICE a encore réussi un grand transfert.
Après Ben Arfa, Dante, Balotelli voici Sneijder.
Un nouvel apport au rayon de l’expérience.
Il y a dix ans, on rêvait de voir un tel Nice. On l’a.
Beau mélange de jeunes et de cadors confirmés.
Merci à MM. Rivère, Fournier et Favre.
Merci de faire du bien à Nice après l’innommable du 14 juillet 2016.

Wesley Sneijder
9 juin 1984 à Utrecht (Pays-Bas)
Milieu offensif

Parcours
1991-2007 -Bas Ajax Amsterdam
2007-2009 Real Madrid
2009-2013 Inter Milan
2013-2017 Galatasaray
2017 OGCNice

Sélection nationale A
2003 Pays-Bas 131 sélections (31 buts)

PALMARES

Ajax Amsterdam
Champion 2004
Coupe 2006 et 2007
Supercoupe des Pays-Bas 2002, 2005, 2006 et 2007

Real Madrid
Liga 2008
Supercoupe d’Espagne 2008

Inter Milan
Serie A 2010
Coupe d’Italie 2010 et 2011
Supercoupe d’Italie 2010
Ligue des champions 2010
Coupe du monde des clubs 2010

Galatasaray SK
Süper Lig 2013 et 2015
Supercoupe de Turquie 2013
Coupe de Turquie 2014, 2015 et 2016

Vice champion du monde 2016 avec les Pays-Bas.

[Post dédié Dick van Dijk (1946-1997)]

<< Page Précédente :: Page suivante >>

Août 2017
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software