05.12.17

Sur la polémique Michel Audiard collabo ou/et résistant ?

La télé de Papa n’était pas que commerciale. Heureusement que la 5 et Arte sont là, de nos jours. D’autres chaînes aussi relèvent le niveau.

En définitive, je préfère une ordure qui a du talent qu’un honnête homme qui n’en a aucun.
Précision: Audiard n’était pas une ordure.
La remarquable revue des Littératures Policières, Temps Noir, a déclenché une polémique sur Michel Audiard qui tout à coup passe pour un fieffé collaborateur.
Sur 50 pages, Franck Lhomeau passe au peigne fin le parcours de Michel Audiard qui écrit “le petit youpin Joseph Kessel". Ce n’est pas ça qui va nous le rendre monstrueux surtout sous la plume d’un écrivain qui usait et abusait du langage ultra coloré. Je veux bien qu’on rappelle que Cioran fut facho a un moment de sa vie et que Céline a écrit des pamphlets antisémites si dans le même temps on me rappelle que Paul Eluard a écrit une ode à Staline et que Jean-Paul Sartre ne voulait pas que Camus dise qu’il existait des camps de la mort en URSS. Pourquoi montrer du doigt Audiard et ne pas faire la même chose avec Simone de Beauvoir la rabatteuse de jeunes femmes dans le lit de Jean-Sol Partre ? Jeunes femmes qu’elle testait auparavant. Elle fut même condamnée par Vichy. Je sais ce n’est pas une référence !
Rappeler le passé d’Audiard et de Marguerite Duras ne change pas la décision de la postérité.
Audiard continue de faire rire les spectateurs.
Son petit-fils vient de produire un document qui atteste que son grand-père fut résistant. La guéguerre ne fait que commencer.
Sous l’Occupation, Guitry a fait du théâtre comme les boulangers faisaient du pain.
Tout le monde n’est pas Jean Moulin. Tout le monde n’est pas un héros. Cela ne fait pas pour autant de Michel Audiard.
Audiard n’a jamais actionné un four crématoire.
Jean Gabin, héros de 39-45, savait tout de son dialoguiste fétiche. Pourtant, Jean Gabin n’a pas rompu avec Audiard.
François Mitterrand ami du sinistre Bousquet- le laquais des nazis lors de la rafle du Vel’d'Hiv qui a vu la police français, les 16 et 17 juillet 1942, livrer à l’ennemi plus de 13 000 Juifs dont près d’un tiers étaient des enfants- a dit: “Si l’on m’avait photographié en uniforme nazi lors de mon évasion, on dirait que je suis nazi…”
Je ne suis pas là pour juger. Je regarde ce qu’on me dit, ce que les gens ont fait ou pas.
Franck Lhomeau a fait une grande enquête qu’il faut à présent augmenter du document de la Résistance fourni par la famille.
Je vous conseille de lire cette fabuleuse revue Temps Noir, une mine pour les cinéphiles.
Je ne la connaissais pas et j’avais tort.
Outre Audiard et l’Occupation, il y a aussi tout un dossier exceptionnel sur la Série Noire signé cette fois par François Lhomeau. Un excellent Lhomeau peut en cacher un autre, non moins épatant. Quel travail ! Les Lhomeau sont des limiers à fréquenter de près.
Bien sûr je suis du côté de Kessel et de Jean Prévost mais je n’arrive pas à détester Drieu La Rochelle et Maurice Sachs. Je suis un enfant de l’après-guerre. Je regarde qui a fait quoi mais je ne confonds pas un Audiard avec Hitler. Ni Aragon avec Staline. Morand n’était que Morand, si j’ose dire. Heureusement, il n’a pas pu faire de mal à une seule mouche. Je lis Morand mais non cœur penche pour Bove qui a refusé de publier dans la France occupée. Bove préférait l’honneur aux honneurs. Moi aussi.
Le Monde après la Libération a eu pour critique gastronomique un collabo planqué sous un pseudonyme. Claude Roy, un poète emblématique de la gauche, a signé dans Je suis partout.
Parmi ceux qui crachent sur Audiard d’aucuns auraient sans doute fait de “bons” collabos.
Lucien Combelle a dit qu’il était devenu collabo par pur arrivisme, qu’il avait voulu se faire une place au soleil en basculant du côté des Occupants.
On ne détestera pas plus Audiard que Céline.
Je pense comme Jean Paulhlan: chez un créateur, le talent est au-dessus de la morale.
Le vrai talent, pas la petite ambition.
Audiard, Céline, Aragon, et quelques autres, avaient un talent authentique.
Une certitude: Audiard est un géant du cinéma français comme Prévert.
Ils n’ont aucun héritier.
Les Audiard et Prévert cela ne courent pas les castings.
Avant, seuls les artistes créaient.
Aujourd’hui n’importe qui publie, filme ou chante.
On ne trouve pas un Brel tous les matins.
Ni un Berl.
Je hais les antisémites mais je lis Drieu. Drieu s’est suicidé. Hélas! Tous les antisémites ne se suicident pas.

La vérité sur l’affaire Audiard, par Franck Lhomeau, dans la revue Temps Noir, N°20. Joseph K., 350 p., 19, 50 €

Jean d'Ormesson par Jean Ferrat

03.12.17

Permalien 16:49:31, Catégories: LE GYM E BASTA, FORZA ITALIA !  

Avec Balotelli l'Italie aurait eu plus de chance de jouer la Coupe du Monde 2017

Samedi 2 décembre 2017
16e journée de L1
OGC Nice 3-1 FC Metz
Buts pour Nice: Plea (26e), Balotelli (56e), Saint-Maximin (71e)
But pour les visiteurs; Roux (28e)

OGC Nice : Benitez - Souquet, Marlon, Le Marchand, Jallet - Seri © (Koziello 89e), Tameze, Lees-Melou - Saint-Maximin (Srarfi 76e), Balotelli, Plea.
Manager: L. Favre

FC Metz : Kawashima - Balliu (Poblete 39e), Rivierez, Niakhaté, Assou-Ekoto - Phillips, Diagne, Cohade © - Dossevi (Nguette 67e), Roux, Niane (Rivière 80e).
Manager; F. Hantz

Mario Balotelli a encore marqué. D’évidence la Fédération a eu tort de ne pas le sélectionner lors des barrages contre la Suède. C’est facile à dire ça après mais je l’avais souhaité avant.
Balotelli méritait la sélection car il s’est relancé hors de la Serie 1.
Plus personne ne le voyait revenir et il est revenu.
Le sélectionneur n’avait pas mieux que lui pour jouer en attaque.
A n’importe quel moment, Mario Balotelli peut faire la différence.
Il reste un très grand attaquant.
Je reste persuadé que lors des trois heures de jeu contre la Suède, Balotelli aurait marqué un but ou obtenu un penalty.
Au lieu de ça, l’Italie n’a pas inscrit un seul but face aux Suédois.
Le prochain sélectionneur de l’Italie ferait bien de reprendre le buteur de Nice.
Balotelli fait le bonheur de Nice. Il peut faire celui de l’Italie.

J’ai soigné Pétain, Albert Massonie (Tallandier)

Quand on voit ces images, on note que le Maréchal n’était absolument pas gâteux quand il fait ramper la ramper devant les nazis. Après la Libération, de Gaulle a eu pitié du vieux soldat de 14-18.

En 1949, le docteur Albert Massonie, ancien résistant a été chargé de la santé de Philippe Pétain. Le vieux soldat de 93 ans n’avait plus d’admirateurs à part des maréchalistes antisémites nostalgiques des nazis à Paris. Le cacochyme n’était plus qu’un malade dans une situation déplorable, y compris l’hygiène - très présente dans le livre, je vous passe les détails. Le médecin a tenu le journal précis de ses visites à l’ancien héros de Verdun condamné à mort en août 1945 finalement commuée en prison à perpétuité par le général de Gaulle auteur de la formule hugolienne : la vieillesse est un naufrage. Hitler se suicida, Mussolini fut pendu la tête en bas, mais Pétain est resté en vie dans un cachot de l’Ile d’Yeu (Vendée) pendant que Franco se la coulait douce jusqu’en 1975. Et il faut se rappeler que De Gaulle, avant de mourir, rendit visite au dictateur hispanique, une façon de bien montrer qu’il faisait ce qu’il voulait. Voilà une visite dure à avaler.
Lors de la bataille de Verdun au cours de laquelle, Pétain évita un massacre encore plus grand, le docteur Massonie avait 10 ans, donc il ne connaissait son patient que par le biais de l’Histoire. En 1940, Pétain était toujours dans l’actualité. Ses partisans continuent de dire que la collaboration a évité une guerre civile mais ils se gardent bien de rappeler que le chef des Vichystes a durci les lois antijuives de sa propre main : on le sait depuis que le document a été trouvé. Pétain est passé de héros à zéro. Il est étonnant de voir un ancien résistant prendre soin d’un ancien adversaire : le serment d’Hippocrate sans doute: toujours soigner son prochain sans regarder sa condition. Sens du devoir ? Pitié ? Pétain a finalement fini ses jours dans une maison sous surveillance. Au long des fiches de visites, il est appelé «Pépé». Une astuce pour ne pas être P.P, soit Philippe Pétain.

-J’ai soigné Pétain, Albert Massonie. Préfaces de Fabrice d’Almeida et Philippe Charlier. Tallandier, 333 p., 21,50 €

01.12.17

Pour les Bleus de Dédé c'est le Pérou !

A moins d’un cataclysme, les Français sont déjà en 8e !
La France a hérité du Pérou, du Danemark et de l’Australie, autrement de quatre pays plutôt faciles à jouer. Cependant il faut faire attention car les “petits” donnent tout au premier tour car ils sont certains de disparaître ensuite. Du côté des favoris, on doit donc éviter les coups et les blessures. Les “cracks” doivent gagner le premier match pour faire jouer les “coiffeurs” lors de la dernière rencontre de poules.
Il y aura un Espagne-Portugal ! Terrible affiche.
Pour une fois, il n’y a pas de groupe de la mort.
Dans le Groupe F, on est privé d’un Allemagne-Italie puisque la Suède a éliminé l’Italie.
La France pourra ensuite croiser le fer avec l’Argentine, voire le Brésil. Tout ça avant la finale !
A noter la bataille entre la Belgique et l’Angleterre. Beau duel.
Le Brésil a un bon tableau. Espérons que les Brésiliens ne joueront pas la défense comme au temps du sinistre Dunga. Le Brésil à part Neymar, Marcello et Alvès c’est plutôt tristounet.

Le tirage au sort de la Coupe du Monde 2018 a été clément pour les Bleus de Deschamps, surnommé Monsieur Chance lors des tirages.

Groupe A :

Russie
Uruguay
Egypte
Arabie Saoudite

Groupe B :

Portugal
Espagne
Iran
Maroc

Groupe C :

France
Pérou
Danemark
Australie

Groupe D :

Argentine
Croatie
Islande
Nigeria

Groupe E :

Brésil
Suisse
Costa Rica
Serbie

Groupe F :

Allemagne
Mexique
Suède
Corée du Sud

Groupe G :

Belgique
Angleterre
Tunisie
Panama

Groupe H :

Pologne
Colombie
Sénégal
Japon

<< Page Précédente :: Page suivante >>

Décembre 2017
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software