17.02.18

Permalien 10:14:37, Catégories: LA MAISON BLANCHE, PARIS SERA TOUJOURS PARIS  

Le PSG reprend le train train de l'interlude de la L1

Samedi 17 février 2018
26e journée de L1
PSG 5-2 Strasbourg
Buts pour PSG: Draxler (10e), Neymar (21e), Di María (22e), Cavani (73e, 79e)
Buts pour les visiteurs: Aholou (6e), Bahoken (67e)

APRES LE MATCH
En voici, la preuve: si le vestiaire parvient à aligner le onze idione au match retour des 8es contre le Real à Paris, le PSG pourra éliminer les Madrilènes.
Pour cela il faut écarter l’esprit malfaisant et destructeur qui a fait prendre des décisions incompréhensibles avant le match aller à Madrid. Des décisions qui ont avantagé le Real !
J’aime le PSG quand il est entrainé par Kombouaré, Ancelotti et Blanc.
Le PSG est un grand restaurant avec plein de bons ingrédients.
Pour faire de bons plats, il faut un bon chef.
Les tauliers doivent prendre le pouvoir !

AVANT LE MATCH
Après la défaite à Madrid, le PSG va reprendre le train train du championnat.
Combien vont-ils en marquer contre Strasbourg: 5, 6, 8 ?
Neymar va-t-il faire combien de sombreros ?
L’entraîneur Emery doit faire face à plusieurs problèmes qu’il a créés:
Exclusion de Motta.
Envoi sur le banc de Silva, le capitaine.
La titularisation du gamin Lo Celso à un poste défensif-clé.
L’indifférence vis-à-vis de Di Maria.
Le changement de Cavani par Meunier qui a facilité le travail de Zidane car le replacement de Mbappé au centre de l’attaque parisienne a libéré le couloir de Marcelo qui s’en est donné à cœur joie.
Donc, soit les joueurs montrent qu’ils peuvent sortir le Real, soit, il faut déjà vite prévoir un nouvel entraîneur.
En cas d’élimination du PSG dès les 8e de C1, il n’est pas saugrenue de remplacer le manager illico par Zouma Camara, un historique du PSG présent dans le staff.
Dire que Paris avait Ancelotti !
Pourquoi avoir enlevé Blanc pour le remplacer par un entraîneur qui n’a pas gagné un seul match à l’extérieur en Liga 2015-2016 ?

16.02.18

Permalien 09:51:41, Catégories: LA MAISON BLANCHE, PARIS SERA TOUJOURS PARIS  

20 h Foot, CNews (15-2-2018): Real Madrid-PSG (3-1), Neymar, Zidane...

14.02.18

Le Real Madrid en a collé trois au PSG

Mercredi 14 février 2018, 20 h 45
8e de C1, aller
Real Madrid 3-1 PSG
Buts pour le Real: Cristiano Ronaldo (45e sur pen., 83e), Marcelo (86e)
But pour le PSG: Adrien Rabiot (33e)

Après le match:
Nouvelle statistique: sur 11 matchs disputés dans le stade madrilène, Unai Emery en a perdu 10, plus un match nul. Voilà la vérité du terrain.
Marcelo a volé la vedette à Neymar. On n’a vu que les montées tranchantes du défenseur brésilien de Madrid pendant que son compatriote de l’attaque parisienne se perdait dans ses dribbles inutiles qui ralentissent le jeu. Neymar est plus doué qu’intelligent: il ne sait pas qu’au bout de trois dribbles, on perd on lucidité pendant que les défenseurs adverses se replacent. N’est pas Baggio ou Messi qui veut. Parfois, un slalom s’impose mais en tenter dix par match c’est n’importe quoi n’importe quand. Marcelo, lui, joue simple.
Dominer n’est pas gagner. Paris a eu des occasions mais les Parisiens n’ont pas su conclure. Pendant ce temps, le Real a marqué deux buts grâce à la vitesse mise par Zidane qui a fait de bons changements, à l’inverse d’Emery qui s’est pris les pieds dans le tapis, retirant Cavani pour faire entrer l’arrière Meunier. C’est ce qui s’appelle jouer petit bras.
Tout le coaching d’Emery a mis le feu dans le vestiaire du PSG:
Il a laissé à Paris Thiago Motta, pas blessé.
Il a sorti de l’équipe le capitaine Thiago Silva.
Il a mis latéral Berchiche et non pas Kursawa.
Il a titularisé en sentinelle, Lo Celso qui ne sait pas défendre. Erreur de casting.
Tout ça n’est pas sérieux. Il a falloir gérer tout ça.
Et de surcroît, Di Maria, qu’il a fait jouer sans cesse n’a pas fouler une seconde la pelouse de Madrid.
Ne parlons pas de Pastore, scotché sur le banc.
Et en plus, on a vu Neymar faire des numéros qui sont plus proches du cirque que d’un stade.
Ronaldo ? Deux buts. Neymar: 0 But
Le Real a démontré que les Madrilènes n’étaient pas cuits.
Paris devra faire un exploit au Parc des Princes pour aller en 1/4.

Avant le match:
Le Real Madrid de Zidane attend sans peur le PSG
Depuis la mi-décembre 2017, date du tirage des 8es de finale, les amateurs de football attendent ce match. C’est l’affiche des 8es, une vraie piste aux étoiles.
Il y plusieurs matchs dans le match, c’est même un match économique.
L’état de forme indique une supériorité parisienne mais le PSG va jouer à l’extérieur, devant 80 000 personnes hostiles, face à un club qui a 12 C1 contre… aucune !
CR7 va-t-il abdiquer devant Neymar ?
Mbappé né en 1998 affronte son Dieu du football, Ronaldo né en 1985.
Mbappé aime CR7 quand Griezmann n’a d’yeux que pour Beckham.
CR7 a toujours fait passer le football avant tout, à l’inverse de “Becks".
Ce match va être une bataille de milieu de terrain.
Emery a laissé à la maison Thiago Motta qui n’est pas blessé. Il a choisi Lass Diarra qui a joué si peu de matchs ces derniers mois.
La vérité du terrain va parler.
Il ne s’agit que du premier acte.
La deuxième manche décisive est prévue pour le 6 mars 2018.
Paris est capable de marquer au moins un but à Madrid, c’est évident.
Les deux défenses ne sont pas étanches.
Bon match !

13.02.18

Permalien 10:45:28, Catégories: THE RED DEVILS, ANTI-FOOTBALL, LONDON CITY  

Tottenham (5e) n'est plus qu'à 4 points du MU version Mourinho (2e) qui arsenalise les Red Devils

WHY WE LOVE MANCHESTER UNITED

Classement
1 Manchester City 72 pts 27/ 23 3 1/ 79 20 + 59
2 Manchester United 56 27/ 17 5 5/ 51 19 + 32
3 Liverpool 54 27/ 15 9 3/ 60 31 + 29
4 Chelsea 53 27/ 16 5 6/ 49 23 + 26
*************************************
5 Tottenham 52 27/ 15 7 5/ 52 24 + 28
6 Arsenal 45 27/ 13 6 8/ 51 36 + 15

Après la 5e défaite de MU à Newcastle (1-0, le 10-2-2018), Mourinho a déclaré:
“Les joueurs de Newcastle se sont battus comme des animaux. On aurait pu jouer pendant dix heures sans marquer !”
L’entraîneur de MU aurait sans doute souhaiter que Newcastle lui ouvre en grand le chemin des buts ! Traiter ses adversaires “d’animaux", quel mépris ! Jamais un manager de MU était tombé si bas. C’est à son image, celle d’un individu qui a enfoncé un doigt dans l’œil de Tito Vilanova, le regretté entraîneur de Barcelone alors assistant du Barça quand le Portugais était sur le banc du Real Madrid.
Avec sir Ferguson, Old Trafford c’était le Théâtre des rêves.
Avec Mourinho, c’est le Théâtre du cauchemar permanent.
Il n’est même pas sûr que MU soit en C1 2019 l’an prochain quand on voit le parcours chaotique de l’équipe de MU indigne de l’Histoire du club.
Les tensions sont visibles.
Liverpool, Chelsea et Tottenham arrivent à toute vitesse sur les talons de MU prêts à le dévorer.
Mourinho est un Wenger bis. Incapable de gagner la Premier League alors que Sir Ferguson a laissé la place depuis 2013 !
MU joue sans grinta. Rien n’y est réjouissant.
S’abonner pour voir MU c’est du gaspillage.
Et le club à refait signer le coach qui a fait resigner Ibrahimovic. MU n’est plus qu’une vache à lait. Triste constat.
Entre 1993 et 2013, ce fut le paradis.
L’enfer va-t-il durer encore longtemps ?
Le soleil n’est pas prêt de s’y lever.
Le football a disparu d’Old Trafford désormais le stade de l’ennui et de la peur.
Le rêve a cédé la place au cauchemar.

12.02.18

Permalien 18:46:31, Catégories: GRAND MONSIEUR, ANQUETILLEMENT  

Interviewé par Robert Chapatte, Jacques Anquetil et d'autres champions disent comment ils "chargeaient la mule".

No comment.
Ceux qui ont flingué Lance Armstrong devrait écouter ce que dit Raphaël Geminiani. Si le dopage suffisait, son facteur gagnerait le tour !
Un âne ne devient jamais un pur sang.
Il n’est pas question d’encourager le dopage mais le cyclisme professionnel n’est pas une balade à bicyclette.

<< Page Précédente :: Page suivante >>

Février 2018
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28        

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software