04.06.20

Permalink 23:33:49, Catégories: GRAND MONSIEUR, CERDANEMENT  

Les maîtres du XXe siècle: Clay/ Ali

Hier Lenny Bruce, Clay/Ali, Angela Davis, Jane Fonda, Coluche…

Aujourd’hui qui ? A part les ectoplasmes de réseaux sociaux.

Les appareils photos jetables m’ont jamais donné un seul H. Cartier-Bresson.

02.06.20

Permalink 18:06:36, Catégories: GRAND MONSIEUR, CERDANEMENT  

Cassis Clay/ M. Ali parlait haut et fort pour nous tous !

Je suis fier d’avoir été le contemporain de Clay/ Ali.
C’est sans doute celui qui a plus marqué l’histoire d’Apostrophes.
Bien plus que tous les habitués qui n’ont fait que de la retape pour vendre leur salade avariée.
Pour un Nabobov combien de Jean Foutre !
Le pire c’est que Clay/ Ali n’a pas écrit son livre.
Il s’agit donc de son oral, pendant l’émission.
Ce jour-là, il a dit que s’il parlait haut et fort c’était pour montrer à ses frères qu’on pouvait se faire entendre !
Il a parlé pour les Afro-Américains mais aussi pour tout le monde.
Hommes de l’avenir, souvenez-vous de moi, a dit Apollinaire.
Souvenons-nous de Clay/ Ali, le plus grand sportif du XXe siècle.
Dans cette émission, son intelligence traverse l’écran.
Sa force c’est son intelligence. Il écrase tous les autres.
Jean Cau… Clay/ Ali lui a mis son paquet, disant qu’il n’aimait pas ce que sa présence dégageait.
On sait que Jean Cau était très froid dans le contact. Un bouclier de protection.
Cau n’était pas si mauvais qu’il apparaissait.
Il aimait le sport. Si quelqu’un était proche de Clay/ Ali c’était bien Cau mais à force de prendre la posture de l’écrivain il s’est noyé.
Clay/ Ali est resté lui-même. Simple et direct alors qu’il était une icône mondiale.
Orgueilleux, fier, oui, mais pas prétentieux.
J’attends toujours le film sur Clay/ Ali. Tant de choses à dire: Vietnam y compris.

01.06.20

Happy Birthday King Clint Eastwood ! 90 ans de talent

90 ans et toujours bon pied, bon oeil.
Quand on lui dit: ça fait quoi d’être une légende, il répond, éclatant de rire:
-Si vous croyez que le matin, je vois une légende dans la glace de la salle de bains !

Le cinéma doit faire rêver.
C’est ce qu’il fait.

Il a tout. Beau depuis sa naissance.
Intelligent, sensible.
Pas prétentieux.
Travailleur infatigable.
De l’humour.
Père de 7 enfants.

Capable d’exister sans se faire manger par les gros cigares.

Il était acteur.
Il est devenu metteur en scène.
Un maître. Une écriture.

C’est le cinéphile qui décide de n’être pas abscons.

Beaucoup devraient avoir honte de se dire comédien ou metteur en scène face au parcours de ce monument vivant. Ils ne sont que des vedettes fabriquées. Lui c’est un artiste. Il fait de l’art. Pas de la culture. Ce n’est pas un promoteur de spectacles.

Monsieur Eastwood, Happy Birthday !

31.05.20

Permalink 17:17:35, Catégories: GRAND MONSIEUR, LA REVUE DE STRESS  

La dernière hécatombe: Hidalgo, Herbin, Dabadie, Piccoli, Bedos...

Le temps qui reste. Par Serge Reggiani. Paroles: Jean-Loup Dabadie. Musique: Alain Goraguer

François Truffaut disait de Jean-Loup Dabadie: “C’est un écrivain de cinéma". Juste. Ecrivain de chanson aussi.

Un bout de conversation d’Emmanuel Berl:

-"La mort ? C’est une armoire en bois plein. Vous pouvez lancer le filet vous ne ramènerez jamais rien".

Faut jamais baisser la garde.

Nous sommes en 2020. La vie est de plus en plus un cheval au galop.

28.05.20

Permalink 15:27:29, Catégories: LA REVUE DE STRESS  

Le Petit Echiquier: 1, 2 millions d'audience

Mon ami Paul Tortelier que j’ai connu dans l’alimentation de mon père où il venait faire ses courses à vélo. Homme considérable. Coup de foudre immédiat. L’art, la passion, la compétence, la simplicité, le naturel c’est lui. Un maître absolu de la vie.

Le 21 mai 2020, la réplique du «Grand Échiquier» a rassemblé 1,28 million de personnes “en prime time sur France 2″, ce qui représente 6,8% de part de marché. Le divertissement présenté par Anne-Sophie Lapix est quatrième du classement Mediametrie des audiences. Qu’importe de savoir ce qu’il y avait sur les autres chaînes.
Attention ! 1, 28 millions c’est beaucoup dirait André Malraux qui savait atteindre plus de gens avec la télé qu’avec un livre. Hélas !
Refait-on Discorama ?
Jacques Chancel invitait des artistes et d’autres, hors promo.
Il avait le fluide naturel des grands passeurs.
J’ai regardé 10 mn pas plus. La vulgarité élitiste est pénible.
Le cabotinage perpétuel est-ce de l’Art Dramatique ?
En quoi le ricanement systématique est de la littérature ?
La musique dite classique d’un pipole est-elle la seule dans ce pays ?
N’est pas Devos, Brassens et Tortelier qui veut.
Les grands invités font les grandes émissions.
Ne pas confondre artistes avec vedettes médiatiques.

:: Page suivante >>

Juin 2020
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30          

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software